En savoir plus sur Olga Tokarzuk

Olga Tokarzuk

Née en Pologne en 1962, Olga Tokarczuk a étudié la psychologie à l’Université de Varsovie. Très aimée dans son pays, ses prises de position en faveur de la cause animale, de l’égalité des sexes et des droits des minorités lui ont valu de solides inimitiés. Elle a été récompensée par le Prix Nobel de littérature en 2018 pour l’ensemble de son œuvre.
Auparavant elle avait reçu le prix Niké (équivalent polonais du Goncourt) en 2008 pour Les Pérégrins et en 2012 pour Les Livres de Jakób. Elle a également reçu le Man Booker International Prize 2018 pour la traduction anglaise de son roman Les Pérégrins. Ses romans ont été traduits dans plus de 40 langues ce qui fait d’elle l’auteur polonais contemporain le plus traduit dans le monde.
Six de ses livres ont été publiés en France : Dieu, le temps les hommes et les anges ; Maison de jour, maison de nuit (Robert Laffont, 1998 et 2001), Récits ultimes (Noir sur Blanc, 2007), Les Pérégrins (Noir sur Blanc, 2010), Sur les ossements des morts (Noir sur Blanc, 2012) et Les Livres de Jakób (Noir sur Blanc, 2018).

À retrouver sur la Carte