« Raphaela Edelbauer manie avec une dextérité impressionnante les codes du roman fantastique dans Terre liquide. »
Le Figaro

Laisser un commentaire