« La force du livre est de n’éluder aucune des questions qui naissent du choc entre le présent et le passé, entre l’amour et le mépris, le désir de comprendre et le besoin de condamner. »
Le Monde

Laisser un commentaire