« On croit se perdre entre tous les personnages, au début de ce gros roman polyphonique, best-seller en Suède, mais on est vite happé par les destins de ces êtres qui s’affrontent et s’aiment parfois, même mal. »
Télérama

Laisser un commentaire