« Andreï Kourkov livre un nouveau roman piquant sur ces Ukrainiens restés vivre le long de la ligne de front, dans le Donbass. »
Ouest France

Laisser un commentaire