« C’est sobre, bien construit, très maîtrisé, et si l’on peut deviner d’entrée quelle sera la conclusion du roman, Filipenko s’y prend comme un vieux routier de l’écriture pour nous y amener patiemment et intelligemment. »
Le Blog des Livres

Laisser un commentaire