« À travers les yeux du Gros Poète, Matthias Zschokke jette sur le monde un regard d’une acuité sans pareille. Un roman mélancolique et philosophique d’une rare clairvoyance. »