RencontresHistoires d'auteurs

Découvrez  Irmgard Keun

Une autrice majeure de la littérature allemande redécouverte en France

Irmgard Keun in Köln. Couverture d’un
livre allemand sur Irmgard Keun.

À son époque, dans les années 1930, Irmgard Keun était l’écrivaine allemande la plus lue. Sa véritable place dans la littérature allemande n’a pourtant été reconnue que tardivement. À l’époque nazie, on dénonçait ses tendances anti-allemandes. Plus tard, les critiques ont évoqué avec mépris des romans féminins légers, sans percevoir son rôle de pionnière de la littérature féministe. Tombée dans l’oubli, elle a connu une renaissance dans les années 1970. Ses livres ont alors été réédités, remportant un franc succès.

Née en 1905 à Berlin, Irmgard Keun s’installe rapidement à Cologne, avec ses parents et son frère. De 1925 à 1927, elle prend des cours de théâtre puis, encouragée par Alfred Döblin, elle commence à écrire. Son premier roman, publié en 1931, la fait immédiatement connaître. Le deuxième, Une vie étincelante, écrit en 1932, sera son plus grand succès.

Plus tard, les critiques ont évoqué avec mépris des romans féminins légers, sans percevoir son rôle de pionnière de la littérature féministe.

Elle y décrit avec ironie et de façon astucieuse ces femmes qui voulaient devenir indépendantes, sans se priver d’une pointe de critique sociale. Représentante de premier plan du courant de la Nouvelle Objectivité (Neue Sachlichkeit), un mouvement artistique contestataire, elle sonde la condition des femmes dans le monde du travail au temps de la République de Weimar avec un authentique talent.

Mais son succès littéraire est interrompu par l’arrivée au pouvoir des nationaux-socialistes, en 1933. Placé sur liste noire, Une vie étincelante est alors confisqué et détruit, de même que son roman Gilgi – Eine von uns (Gilgi – l’une des nôtres). Dans l’impossibilité d’écrire et de publier, elle tente en 1935 de porter plainte contre le gouvernement, pour confiscation de ses livres à l’éditeur et manque à gagner. Cela lui vaut un interrogatoire de la Gestapo, avant le rejet de son procès.

Après avoir émigré en Belgique puis en Hollande, Irmgard Keun publie Après minuit, une critique au vitriol du national-socialisme : un nouveau succès littéraire.

Lorsque la Wehrmacht envahit la Hollande en 1940, Irmgard Keun rentre secrètement à Cologne, où elle s’éteint en 1982

L’équipe des Argonautes

Partager l’article


À vos agendas !

Nancy : Éditeurs sans frontières - Le livre sur la place

10 septembre 2022 à 6:19

réservation, renseignements...

Nancy - PRÉFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE - ENTRÉE RUE LYAUTEY

Faire passer les frontières à un texte c’est le donner à lire à d’autres, dans une autre langue. Mais n’est-ce pas un engagement encore plus important ? La littérature peut avoir le pouvoir de faire tomber des murs et de faire entendre des voix d’exilés, de prisonniers ou d’auteurs de pays en guerre. Et parfois même l’éditeur dépasse sa fonction au nom des libertés.

Les invités : Liana Levi (Liana Levi), Laure Leroy (Zulma), Farouk Mardam-Bey (Sindbad), Vera Michalski (Libella) et l’Académicien Goncourt Philippe Claudel.
Animation : Thomas Stélandre

Présentation Lettres Européennes.

12 octobre 2022

réservation, renseignements...

Maison de l'Histoire Européenne, Bruxelles

Cette Histoire de la littérature européenne, publiée en 6 langues, dont l'Anglais (Routledge editions), sera présentée à Bruxelles dans la Maison de l'Histoire Européenne.

Première publication des Argonautes Éditeur

07 janvier 2023

réservation, renseignements...

La première publication des Argonautes Éditeur verra le jour en janvier 2023

Actualités

  • suivant

Suivez l’actualité des Argonautes et des grands romans européens

Je m’abonne à la newsletter.