Ajouter aux favoris

Ásta

Jón Kalmann Stefánsson

Traduit de l’islandais par Eric Boury

Éditeur : Grasset • 2018 • 496 pages

En Islandais, Ásta signifie amour. Sigvaldi et Helga sont bien décidés à donner à leur fille une vie à la hauteur de son prénom. Mais à Reykjavík, au début des années 50, il est parfois hasardeux de faire une telle promesse. Sa mère quitte la famille et Ásta grandit avec une mère adoptive. Lorsqu’elle casse le nez d’un camarade de classe qui l’a harcelée, elle doit se rendre dans les Westfjords pour retrouver du calme.
Dans ce paysage ancien où la lumière est si étrangement liée à l’obscurité, elle rencontre Jósef, qui lit de la poésie et est également considéré comme un fauteur de troubles. Un premier amour tendre naît entre les deux, à travers lequel Ásta trouve la force de se frayer un chemin dans sa vie. Jón Kalman Stefánsson nous offre ici un roman puissant sur la quête du bonheur, l’amour et la famille. Auteur majeur de la littérature islandaise, il a reçu le prix du Livre Étranger en 2022.

« Dès que notre premier souvenir s’ancre dans notre conscience, nous cessons de percevoir le monde et de penser linéairement, nous vivons tout autant dans les événements passés que dans le présent. »

passé/présent

mélancolie • passion • solaire

Mood du livre
amour, filiation

Auteur/Autrice

Jón Kalmann Stefánsson

Jón Kalman Stefánsson est né à Reykjavik en 1963. Après des études écourtées de littératures, il rédige des articles pour le journal Morgunblaðið. C’est avec sa triologie romanesque Entre ciel et terre, La tristesse des anges et Le Coeur de l’homme qu’il devient connu du grand public. Récompensé par de nombreux prix littéraires, notamment le prix Millepages pour D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds et par le prix du livre étranger 2022 pour Ton absence n’est que ténèbres, il est considéré comme un des auteurs islandais majeurs de sa génération.

en savoir plus

Traducteur/Traductrice

Eric Boury

Eric Boury est traducteur de l’islandais vers le français. Il étudie les langues scandinaves à l’université Paris-Sorbonne. Il traduit notamment les oeuvres d’Arnaldur Indridason et de Jon Kalman Stefánsson. C’est d’ailleurs pour son travail sur le livre Les poissons n’ont pas de pieds qu’il obtient Le Grand Prix de Traduction de la Société des Gens de Lettres (SGDL) en 2016. Parallèlement à son métier de traducteur, il enseigne l’anglais et le français au lycée Camille Claudel de Caen et prépare une thèse sur le réalisme magique dans la littérature islandaise contemporaine.

en savoir plus

Ils en parlent

Pour l’instant nous n’avons pas encore pu recueillir de coups de cœur de libraires pour ce livre.

Agenda

Nancy : Éditeurs sans frontières – Le livre sur la place

10 septembre 2022 à 6:19

réservation, renseignements...

Nancy - PRÉFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE - ENTRÉE RUE LYAUTEY

Faire passer les frontières à un texte c’est le donner à lire à d’autres, dans une autre langue. Mais n’est-ce pas un engagement encore plus important ? La littérature peut avoir le pouvoir de faire tomber des murs et de faire entendre des voix d’exilés, de prisonniers ou d’auteurs de pays en guerre. Et parfois même l’éditeur dépasse sa fonction au nom des libertés.

Les invités : Liana Levi (Liana Levi), Laure Leroy (Zulma), Farouk Mardam-Bey (Sindbad), Vera Michalski (Libella) et l’Académicien Goncourt Philippe Claudel.
Animation : Thomas Stélandre

Présentation Lettres Européennes.

12 octobre 2022

réservation, renseignements...

Maison de l'Histoire Européenne, Bruxelles

Cette Histoire de la littérature européenne, publiée en 6 langues, dont l'Anglais (Routledge editions), sera présentée à Bruxelles dans la Maison de l'Histoire Européenne.

Première publication des Argonautes Éditeur

07 janvier 2023

réservation, renseignements...

La première publication des Argonautes Éditeur verra le jour en janvier 2023