En savoir plus sur Ludmilla Oulitskaïa

Ludmilla Oulitskaïa

Ludmila Oulitskaïa est une des voix littéraires les plus importantes de la Russie de nos jours. Elle est née le 23 février 1943 à Davlekanovo au sud de l’Oural, en Russie. Elle est l’autrice de nombreux romans et nouvelles, de pièces de théâtre et de scénarios de films.
Ludmila Oulitskaïa a d’abord fait des études de biologie à Moscou, mais elle perd sa chaire de génétique quand les autorités soviétiques s’aperçoivent qu’elle prête sa machine à écrire à des auteurs de samizdat, de l’auto publication clandestine. Elle se consacre alors à l’écriture, d’abord pour la radio et le théâtre. Elle collabore un temps au Théatre musical juif. Quand sa nouvelle, Sonietchka, paraît dans le magazine littéraire Novy Mir en 1992, c’est le journaliste et conseiller en littérature russe des éditions Gallimard Semyon Mirsky qui découvre sa voix singulière et s’engage pour sa publication en France. Déjà à l’époque c’est Sophie Benech qui traduit Ludmila Oulitskaïa et Sonietchka a tout de suite remporté le prix Médicis Étranger, en 1996. Le prix Booker russe lui est décerné pour Le Cas du docteur Koukotski en 2001. En 2005, elle est distinguée par l’Académie allemande de littérature pour la jeunesse. En France, elle a été faite chevalier de l’ordre des Palmes académiques (2003) et chevalier de l’ordre des Arts et Lettres (2004).

À retrouver sur la Carte