Le grand roman européen

15 classiques de la littérature européenne à lire absolument

Découvrez notre sélection de romans européens canoniques, intemporels et inoubliables.

Qu’est-ce qui fait qu’un roman devient un classique, un livre que nous aimons toujours lire même longtemps après sa publication ? Est-ce que ce serait sa singularité, l’originalité du ton, du langage, de la perspective, qui fascine les lecteurs dans la durée ? Est-ce que le contexte historique, politique, social dans lequel il s’inscrit, le portrait précis et juste qu’il dresse de son époque en fait un roman qui résonne jusqu’à nos jours ? Fascine-t-il, au contraire, par l’universalité de son propos ? Ou est-ce simplement tout cela à la fois qui fait d’un ouvrage un classique moderne ?

Nous vous présentons ici une sélection de classiques modernes européens à découvrir et qui nous permet de réfléchir sur la question.

Certaines maisons d’édition préfèrent flairer le coup médiatique, le best-seller du moment, l’actualité et le scandale – et cela même quand il s’agit de littérature. D’autres préfèrent miser sur la pérennité, et construisent leur catalogue pour l’avenir en publiant de jeunes auteurs qui, un jour, deviendront grands. Et puis, il y a des éditeurs plus petits, indépendants et souvent engagés, comme la jeune maison Les Éditions du Typhon, qui dénichent des trésors d’un passé littéraire peu connu. Les Éditions Syrtes s’engagent notamment pour les classiques de la littérature russe. Les Éditions Cambourakis ont le mérite de demander des nouvelles traductions des classiques de la littérature grecque. Les éditions de l’Antilope rendent compte de la richesse et des paradoxes de l’existence juive en publiant, entre autres, des grands classiques de la littérature yiddish.

Des redécouvertes, des classiques oubliés, ou de véritables curiosités littéraires

On peut également citer ces grandes maisons vénérables, comme Robert Laffont avec sa formidable collection de littérature étrangère au goût indémodable « Pavillons » et « Pavillons Poche », Christian Bourgois Éditeur avec un programme très équilibré entre redécouvertes et nouveaux talents, la collection L’imaginaire aux Éditions Gallimard ou encore Belfond, véritable spécialiste de la littérature traduite qui, avec « Vintage », publie des redécouvertes de livres introuvables, de classiques oubliés, ou de véritables curiosités littéraires, qui s’engagent pour nous proposer des véritables trésors.

Aux Argonautes, nous sommes friands de ces lignes éditoriales qui donnent envie de collectionner les classiques, de découvrir des pépites et d’explorer les paysages littéraires encore peu connus de notre continent. Ils contribuent incontestablement à la pérennité de ces classiques européens dans nos imaginaires. 

Mais qui décide donc qu’un ouvrage est un classique ? 

Qui fait le choix de « canoniser » un roman ? Autrefois, les critiques littéraires, parfois même des personnalités publiques, déclaraient un roman comme classique. Leurs listes de lectures avaient le pouvoir de faire rentrer une bonne fois pour toutes un ouvrage dans les rangs des classiques. Souvent, ces déclarations étaient d’ailleurs contestées par d’autres critiques littéraires. L’intérêt pour un sujet, les goûts et tendances changent avec le temps : tout le plaisir se situait alors dans le débat pour la destruction et la reconstruction d’un canon. 

Comment connaître les quelques classiques incontournables de chaque pays?

À une époque où les lecteurs préfèrent davantage s’inspirer des réseaux sociaux ou de leurs amis, et où les journaux et chaînes de télé ne chroniquent plus que très peu la littérature étrangère, cela devient plus ardu de connaître les quelques classiques incontournables de chaque pays.

Des éditeurs et libraires engagés assurent la présence des ouvrages classiques et parfois injustement oubliés dans les vitrines. Des passionnés aiment aussi les dénicher chez les antiquaires. Plus récemment, des outils numériques innovants émergent et aident à dénicher plus facilement, et de manière ciblée, ces pépites parfois bien cachées.

C’est notamment le cas de notre Carte des Argonautes, outil numérique innovant dont le but est principalement de promouvoir une littérature pérenne qui procure un vrai plaisir de lecture. Conçue avec l’aide du gouvernement français, la plateforme propose un choix toujours plus riche de romans traduits venant de chaque région d’Europe.

Une carte interactive et participative de la littérature européenne.

Mais qui choisit les livres présents sur la Carte des Argonautes ?

C’est vous ! En effet, notre Carte est interactive et participative. Tout le monde peut apporter sa pierre à l’édifice en proposant des livres qu’il ou elle aimerait voir apparaître sur la Carte. Une équipe d’éditrices de littérature étrangère passionnées, des traducteurs, des libraires ainsi que d’autres experts garantissent la qualité des choix et alimentent régulièrement la plateforme avec leurs coups de cœur.

Nous vous proposons de commencer tout de suite à explorer les trésors de la littérature européenne en vous présentant notre choix de 15 bijoux littéraires, parfois encore peu connus. Il s’agit de classiques de leurs pays, des lectures inoubliables et d’une envergure universelle que nous avons dénichés pour vous – à découvrir de toute urgence.

 

Le docteur Jivago de Boris Pasternak, Gallimard, Folio, traduction du russe non signée, 704 pages

Une histoire d’amour passionnée avec, en toile de fond, l’effondrement de l’Empire russe.

La place du diamant de Merce Rodoreda, Gallimard, traduit du catalan par Bernard Lesfargues, 238 pages

Cette autrice majeure de la littérature espagnole évoque, de façon poignante, la thématique de l’exil et la dictature franquiste.

Le retour de Dulce Maria Cardoso, Stock, traduit du portugais par Dominique Nédellec, 320 pages

Un roman juste et sensible sur l’adolescence et l’exil, écrit par une autrice qui a elle-même quitté l’Angola en 1975.

Le rôle de ma famille dans la révolution mondiale de Bora Ćosić, Robert Laffont, Pavillons Poche, traduit du serbo-croate par Mireille Robin et Pascale Delpech, 162 pages

Dans un carnet reçu pour son dixième anniversaire, le protagoniste du roman de Bora Ćosić nous raconte son quotidien à Belgrade, durant la Seconde Guerre mondiale. D’abord interdit dans l’ex-Yougoslavie, le récit compte aujourd’hui parmi les classiques indémodables de la littérature serbo-croate.

Si c’est un homme de Primo Levi, Robert Laffont, Pavillons, traduit de l’italien par Martine Schruoffeneger, 324 pages

Traduit dans le monde entier et à ce jour considéré comme un monument de la littérature de la Shoah, Si c’est un homme est un roman autobiographique glaçant sur la réalité des camps.

Abigaël de Magda Szabo, Viviane Hamy, traduit du hongrois par Chantal Philippe, 420 pages

Le livre le plus aimé de Magda Szabó dans sa Hongrie natale, un véritable roman culte à ne pas manquer.

Le désert des Tartares de Dino Buzzati, Robert Laffont, Pavillons, traduit de l’italien par Michel Arnaud, 368 pages

Le Désert des tartares est un récit étonnant et unique en son genre, à la limite du fantastique ; il confirme l’immense écrivain italien qu’est Dino Buzzati.

Le guépard de Giuseppe Tomasi di Lampedusa, éditions du Seuil, traduit de l’italien par Jean-Paul Manganaro, 396 pages

Un roman emblématique sur la disparition de la haute société italienne.

Le fidèle Rouslan de Gueorgui Nikolaevich Vladimov, Belfond Vintage, traduit du russe par François Cornillot, 273 pages

À travers les yeux de Rouslan, chien de garde des goulags sibériens, c’est toute l’atrocité des camps qui se déploie devant le lecteur. Un portrait sombre d’une humanité capable du pire.

Le fou du tzar de Jaan Kross, Robert Laffont, Pavillons Poche, traduit de l’estonien par Jean-Luc Moreau, 688 pages

Superbement riche en détails historiques, plein de suspense et d’émotions, ce classique de la littérature estonienne est la lecture parfaite pour un voyage à Talinn. 

Alexis Zorba de Nikos Kazantzaki, Cambourakis, traduit du grec moderne par René Bouchet, 384 pages

Cet incontournable de la littérature grecque nous offre une parenthèse lumineuse et un puissant éloge de la liberté dans le contexte tourmenté de la Seconde Guerre mondiale.

La saga de Youza de Youozas Baltouchis, Pocket, traduit du lituanien par Denise Yoccoz-Nieugnot, 384 pages

Un homme rendu misanthrope à cause d’un chagrin d’amour sauve la vie de Juifs en devenant passeur dans les marais hostiles de la Lituanie. Un succès critique à l’international qui remporte le prix du Meilleur Livre étranger en 1991.

Être sans destin d’Imre Kertesz, Actes Sud, Babel, traduit du hongrois par Natalia Zaremba-Huzsvai, 368 pages

L’un des témoignages les plus importants de la Shoah ; une lecture essentielle. Imre Kertész a remporté le prix Nobel de littérature en 2002.

Une trop bruyante solitude de Bohumil Hrabal, Robert Laffont, Pavillons Poche, traduit du tchèque par Anne-Marie Ducreux-Palenicek, 128 pages

Une ode à l’art, à la culture et à la liberté qui nous dépeint, de manière à la fois drôle et tragique, le régime oppressif de la Tchécoslovaquie des années 70.

Le lièvre de Vatanen de Arto Paasilinna, Denoël, traduit du finnois par Anne Colin du Terrail, 240 pages

Un récit unique et dépaysant qui suit le voyage d’un homme et d’un lièvre à travers les paysages finlandais.











Découvrez davantage de classiques modernes européens, de sélections et de recommandations sur la Carte des Argonautes !

La Carte des Argonautes permet d’explorer la littérature européenne d’une nouvelle manière. Elle répertorie les traductions en français des grands romans européens, permet de dénicher des pépites et d’échanger autour des trésors littéraires de tout un continent. Chacun peut y participer en suivant les conseils des experts ou en ajoutant lui-même des coups de cœur à la Carte.

L’équipe des Argonautes

Partager l’article

Ex-Yougoslavie, Serbie - Belgrade

famille, guerre, liberté

passé

Le rôle de ma famille dans la révolution mondiale

Traduit du serbo-croate par Mireille Robin, Pascale Delpech

Editeur : Robert Laffont • 2022 • 162 pages

Lituanie - Kaïrabalé

dictature, guerre, liberté

passé

la saga de youza

La Saga de Youza

Youozas Baltouchis

Traduit du lituanien par Denise Yoccoz-Nieugnot

Editeur : Pocket • 2001 • 384 pages

Pologne -

camps de concentration, déportation

passé

si c'est un homme primo levi

Si c’est un homme

Primo Levi

Traduit de l'italien par Martine Schruoffeneger

Editeur : Robert Laffont • 2017 • 324 pages

République Tchèque - Prague

censure, dictature

passé

une trop bruyante solitude

Une trop bruyante solitude

Bohumil Hrabal

Traduit du tchèque par Max Keller

Editeur : Robert Laffont • 1997 • 126 pages

Hongrie - Budapest

amour, sexualité, écriture

passé

le livre des mémoires

Le Livre des mémoires

Peter Nádas

Traduit du hongrois par Georges Kassai

Editeur : Plon • 1998 • 780 pages


À vos agendas !

Nancy : Éditeurs sans frontières – Le livre sur la place

10 septembre 2022 à 6:19

réservation, renseignements...

Nancy - PRÉFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE - ENTRÉE RUE LYAUTEY

Faire passer les frontières à un texte c’est le donner à lire à d’autres, dans une autre langue. Mais n’est-ce pas un engagement encore plus important ? La littérature peut avoir le pouvoir de faire tomber des murs et de faire entendre des voix d’exilés, de prisonniers ou d’auteurs de pays en guerre. Et parfois même l’éditeur dépasse sa fonction au nom des libertés.

Les invités : Liana Levi (Liana Levi), Laure Leroy (Zulma), Farouk Mardam-Bey (Sindbad), Vera Michalski (Libella) et l’Académicien Goncourt Philippe Claudel.
Animation : Thomas Stélandre

Présentation Lettres Européennes.

12 octobre 2022

réservation, renseignements...

Maison de l'Histoire Européenne, Bruxelles

Cette Histoire de la littérature européenne, publiée en 6 langues, dont l'Anglais (Routledge editions), sera présentée à Bruxelles dans la Maison de l'Histoire Européenne.

Première publication des Argonautes Éditeur

07 janvier 2023

réservation, renseignements...

La première publication des Argonautes Éditeur verra le jour en janvier 2023

Actualités

  • suivant

Suivez l’actualité des Argonautes et des grands romans européens

Je m’abonne à la newsletter.