SélectionsRencontres

Notre sélection de 4 romans ukrainiens


Une tristesse immense m’accable quand je pense à l’Ukraine ces jours-ci. J’ai vécu et travaillé dans ce pays en tant que journaliste en 2020, j’avais un appartement à côté du jardin botanique à Kiev et une chambre dans un foyer pour invalides de guerre à proche de Simféropol au cœur de la Crimée. Mais j’ai aussi sillonné le pays entier pour mes reportages, du Donbass à l’Est russe à Lviv, l’ancien Lemberg à l’Ouest, d’Odessa au bord de la Mer Noir à Czernowitz, ville de Paul Celan, des stations balnéaires de Yalta au sud de la Crimée jusqu’à Ewropol où les cheminots soviétiques avaient leurs plages.

Ces beaux souvenirs en tête, j’aimerais évidemment vous parler de la littérature ukrainienne pour vous donner l’occasion de mieux comprendre ce qui se passe à travers quelques textes que nous avons appréciés aux Argonautes.

Que peut la littérature en temps de guerre ? Pour moi une lecture est rarement « une bombe » ou « une claque » comme on aime parfois dire. Ses pouvoirs de défense ou d’attaque ne sont pas considérables. Laissons de côté l’idée qu’elle protègerait, qu’elle serait un poids dans la balance quand il s’agit d’affronter l’ennemi, la cruauté, la violence.

Comme si souvent c’est plus subtile : la littérature nous rappelle pourquoi nous sommes en vie, elle nous parle de la beauté comme de la violence, de la cruauté comme de la tendresse. Elle nous rapproche, illumine les nuances, nous met en garde contre toute facilité et jugement rapide, et parfois elle nous fait simplement rire. 

Et si la littérature nous rappelait avant tout notre humanité – et ceci même à un moment quand elle semble loin ?

Nos coups de cœur d’Ukraine

Conscients de la réalité douloureuse et écrasante d’une nouvelle guerre en Europe, c’est donc en toute modestie que nous vous présentons aujourd’hui notre petite sélection de littérature ukrainienne en espérant que cela fera du bien.

1 – L’incontournable : Les abeilles grises de Andreï Kourkov, publié aux éditions Liana Levi, traduit du russe par Paul Lequesne, 400 pages.

En plein conflit entre l’armée ukrainienne et les séparatistes pros russes, un affrontement à plus petite échelle se déroule. Dans un village abandonné à la frontière entre les deux camps ennemis, Sergueïtch doit apprendre à vivre avec son rival de toujours Pachka. En effet, ils sont les seuls habitants à ne pas avoir fui à l’approche des soldats. Une unique perspective permet à Sergueïtch de garder la tête haute : l’arrivée du printemps et le moment où ses abeilles pourront de nouveau butiner les fleurs. Il décide même de les changer d’endroit pour leur offrir de meilleures conditions de vie. Mais son chemin en direction de la Crimée verdoyante pourrait être plus périlleux qu’il ne l’a imaginé, notamment parce que le combat qu’il s’efforce d’occulter continue de faire rage autour de lui.

Andreï Kourkov, auteur ukrainien traduit dans 36 langues, nous parle des rêves de Sergueïtch, beaux comme la Crimée verdoyante, et du cœur d’un homme simple, mais qui est mille fois de taille à affronter les événements actuels.

2 – La belle histoire : 

Daroussia la Douce de Maria Matios, publié aux éditions Gallimard, traduit de l’ukrainien par Iryna Dmytrychyn, 208 pages. 

Daroussia a vécu une enfance traumatisante au cœur des conflits de la Première Guerre mondiale. A Tcheremochné on ne cesse de se moquer d’elle. Le village la qualifie de simple d’esprit. Malgré ses efforts, elle ne parvient pas à prononcer une parole en public. La vue d’une sucrerie lui provoque de violentes crises de migraines qu’elle essaie de stopper en s’immergeant sous l’eau ou en s’enterrant jusqu’à la taille.

Quand Ivan arrive à Tcheremochné, le fabricant de guimbardes, excentrique et joyeux, séduit immédiatement Daroussia. Elle s’installe avec lui et semble pouvoir guérir de ses tourments. Mais lorsque la guerre frappe de nouveau l’Ukraine, les souvenirs douloureux de la jeune femme ressurgissent.

Née en 1959 à Roztoky en Ukraine, Maria Matios est une femme de lettre et poétesse diplômée de l’Université nationale de Tchernivtsi.

À travers le récit de Daroussia la douce, c’est toute l’histoire du XXe siècle de l’Ukraine, et plus particulièrement de la région Bucovine, souvent envahie lors des conflits armés et successivement contrôlée par la Roumanie, la Pologne, l’Allemagne et la Russie. En mêlant le roman historique et le conte, Maria Matios dépeint magnifiquement le portrait d’une jeune femme courageuse.

3 – Le Pingouin : un livre culte 

Le Pingouin de Andreï Kourkov,
traduit du russe par Nathalie Amargier et paru aux éditions Liana Levi, 288 pages. 

Victor, écrivain sans illusions, apprend que le zoo de Kiev ne peut plus s’occuper d’un pingouin. En quête de compagnie, le brave Victor décide de recueillir chez lui l’animal. Loin d’égayer l’existence de son nouveau maître, Micha, le pingouin, répand sa morosité dans toute la maison. Sans compter qu’il coûte beaucoup d’argent à notre auteur en herbe. Pour nourrir leur improbable duo, Victor accepte le poste de rédacteur de chroniques nécrologiques pour le quotidien Stolitchnaïa, malgré sa particularité : les personnes dont il doit annoncer le décès sont pour l’instant toujours bien vivantes.

Évoquer le pire avec humour, c’est la grande prouesse que réalise Andreï Kourkov qui grâce au Pingouin est aujourd’hui l’auteur ukrainien le plus traduit dans le monde. Derrière les situations absurdes qu’il met en scène, c’est un portrait sans concession qu’il dresse de la société ukrainienne post-URSS.

4 – Un roman qui nous parle de l’Ukraine actuelle

Loin d’ici près de nulle part de Artem Chapeye publié aux Éditions Bleu et Jaune, traduit de l’ukrainien par Justine Donche-Horetska, 296 pages.

Youriï et Olia ne s’en sortent plus avec leurs deux enfants. Ils se décident de trouver un travail à l’étranger en espérant de faire fortune. La jeune femme part pour l’Italie, où elle devient « badante », aide-soignante à domicile, et comble le manque d’effectif de personnel soignant du pays. Son frère quant à lui prend la route vers les États-Unis, mais, loin de revenir riche, il se ruine complètement.

Pourquoi en suivant le destin de tant d’Ukrainiens actuels, Yourïï et Olia se croient pourtant fondamentalement différents ?

Artem Chapeye, né en 1981 à Kolomyia en Ukraine, est un écrivain et journaliste incontournable dans son pays. Son roman Loin d’ici, près de nulle part, publié aux Éditions Bleu et Jaune, a été finaliste pour le prix de la BBC du Livre de l’année 2015 en Ukraine. Notons également que l’ouvrage a été publié dans la collection « Fiction Europe ». Conçue par la fondatrice et présidente des Éditions Bleu et Jaune, enseignante à l’INALCO, Tatiana Sirotchouk et soutenue par le programme Europe Créative de la Commission européenne, cette collection œuvre sans cesse pour nous amener des pépites des nombreuses langues dites rares.

Par l’équipe des Argonautes

Partager l’article


À vos agendas !

Nancy : Éditeurs sans frontières – Le livre sur la place

10 septembre 2022 à 6:19

réservation, renseignements...

Nancy - PRÉFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE - ENTRÉE RUE LYAUTEY

Faire passer les frontières à un texte c’est le donner à lire à d’autres, dans une autre langue. Mais n’est-ce pas un engagement encore plus important ? La littérature peut avoir le pouvoir de faire tomber des murs et de faire entendre des voix d’exilés, de prisonniers ou d’auteurs de pays en guerre. Et parfois même l’éditeur dépasse sa fonction au nom des libertés.

Les invités : Liana Levi (Liana Levi), Laure Leroy (Zulma), Farouk Mardam-Bey (Sindbad), Vera Michalski (Libella) et l’Académicien Goncourt Philippe Claudel.
Animation : Thomas Stélandre

Présentation Lettres Européennes.

12 octobre 2022

réservation, renseignements...

Maison de l'Histoire Européenne, Bruxelles

Cette Histoire de la littérature européenne, publiée en 6 langues, dont l'Anglais (Routledge editions), sera présentée à Bruxelles dans la Maison de l'Histoire Européenne.

Première publication des Argonautes Éditeur

07 janvier 2023

réservation, renseignements...

La première publication des Argonautes Éditeur verra le jour en janvier 2023

Actualités

  • suivant

Suivez l’actualité des Argonautes et des grands romans européens

Je m’abonne à la newsletter.