Le grand roman européen

Qu’est-ce qui fait d’un roman un « grand roman européen » ?


Lorsqu’on utilise l’expression “grand roman”, on pense souvent à des œuvres singulières, à des histoires qui nous parlent avec envergure de ce qui fait l’essence d’une culture et l’identité d’un pays. 

Peut-on appliquer la notion de grand roman à l’Europe ?

Aux États-Unis, tout un mythe s’est formé autour du « Great American Novel ». Sont souvent cités L’attrape cœurs de J.D. Salinger, Gatsby le magnifique ou Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee. Toute proclamation par un critique d’un Great American Novel est pourtant en général tout de suite contestée par un autre critique. Certains maintiennent que le Grand roman américain n’a toujours pas été écrit.

Un mythe similaire a surgi en Allemagne après la réunification. Pendant des années, les critiques ont réclamé un grand roman de la réunification, qui mettrait en perspective les bouleversements historiques de manière durable. La Tour de Uwe Tellkamp (Grasset, traduction d’Olivier Mannoni), publié vingt ans après la chute du mur, fut considéré comme un tel grand roman qui était parvenu à saisir l’histoire, les sensibilités, la plaie du peuple allemand après la Seconde Guerre mondiale, puis lourdement critiqué par la suite.

L’attente se poursuit outre-rhin. Le sujet paraît désormais moins brûlant. La réflexion sur ce qui pourrait être un grand roman et notamment un grand roman européen semble toutefois toujours aussi fructueuse et intéressante.

« La langue de l’Europe c’est la traduction »

Umberto Eco

Mais comment appliquer le qualificatif de grand roman à l’Europe, une aire multiculturelle composée de pays et de peuples aussi divers que contrastés. Et de quelle façon un ouvrage arrive-t-il à traverser les frontières pour nous parler avec sens et émotion de ses origines ? 

Umberto Eco a dit de l’Europe que sa langue était la traduction. La force de la littérature européenne serait-elle donc justement de briser les frontières ? Est-ce qu’un univers, un imaginaire communs pourraient se créer à travers des récits ?

Selon nous, c’est justement la particularité, le détail et la différence qui permettent à un roman de saisir avec pertinence l’essence d’un fait historique, d’une identité culturelle, d’une époque. C’est la singularité du regard d’un auteur qui arrive à créer une valeur universelle, une histoire qui suscite de l’empathie et de la compréhension et même dans la plus grande complexité intellectuelle un grand plaisir de lecture.

Le terme « grand roman » peut évidemment faire lever plus d’un sourcil, car il paraît bien présomptueux d’affirmer pouvoir désigner ces livres d’exception. Ce qui fait du grand roman un concept mythique, c’est justement le fait qu’il soit extrêmement rare. 

4 histoires européennes inoubliables

Les auteurs que nous allons vous présenter sont les plus reconnus de leur pays et souvent traduits dans le monde entier. Il s’agit de textes ambitieux, écrits avec une plume fine et qui racontent des histoires de taille, parfois très profondes, parfois plus accessibles. Mais aucun de ces romans ne laissera indifférents ceux qui les lisent. Et c’est cette qualité-là, celle d’émouvoir et de raconter des histoires inoubliables, qui nous intéresse.

Nous vous proposons donc de découvrir notre sélection de quatre romans européens importants, et qui chacun à leur manière, font voyager. À vous de nous dire s’ils remplissent à vos yeux tous les critères d’un grand roman européen.

Grand Hotel Europa d’Ilja Leonard Pfeijffer

Réfugié en Italie dans une somptueuse chambre du Grand-Hotel Europa, un écrivain néerlandais se met à écrire pour oublier son amour perdu, Clio. Mais les histoires des autres clients de l’hôtel viennent peu à peu troubler sa solitude. Et M. Wang, le nouveau propriétaire du Grand Hôtel Europa, entend bien faire de ce lieu désuet un endroit incontournable.

Véritable fresque d’un amour plein de nostalgie qui traverse le continent européen, ce roman éblouissant a été un événement international même avant sa publication. Il est traduit dans plus de trente langues.

Publié aux éditions Presses de la Cité et traduit du néerlandais par Françoise Antoine, 650 pages.


La Fabrique des salauds de Chris Kraus

roman allemand tel aviv munich riga israel lettonie allemagne chris kraus

Véritable fresque historique du XXe siècle allemand, La Fabrique des Salauds met en scène Koja, Hubert et Eva Solm, deux frères et leur sœur adoptive. Dans une Europe secouée par les conflits mais aussi par les opportunités, chacun va chercher à s’en sortir en mettant parfois la vie de l’autre en danger.

Depuis l’hôpital de Schwabing, un quartier de Munich où il est soigné, Koja, le plus jeune des deux frères, relate leur terrible histoire familiale qui traverse la Lettonie, la Pologne, et fait un détour par Tel-Aviv pour terminer dans l’Allemagne des années 70.

Chris Kraus nous confie un roman bouleversant, terrible et percutant en dressant le portrait glaçant d’un continent à l’agonie.

Publié aux éditions Belfond et traduit de l’allemand par Rose Labourie, 880 pages.

Le Chat, le Général et la Corneille de Nino Haratischwili

roman allemand tchétchénie russie nino haratischwili

Entre Berlin, Moscou et une base militaire russe en Tchétchénie, des personnages qui pourtant n’ont rien en commun vont se croiser. Alexander Orlov, un oligarque russe sans foi ni loi, que l’on surnomme le Général, est impliqué dans le meurtre sordide d’une jeune tchétchène. 

Refusant de révéler la vérité, même à sa fille, il voit son monde vaciller lorsque son secret semble le rattraper vingt ans plus tard. Il embauche alors une comédienne qui ressemble comme deux gouttes d’eau à la défunte, Sessili, dite « le Chat », a dû mal à s’adapter à sa nouvelle existence berlinoise. Pour compléter le tableau, un journaliste allemand, « la Corneille », décide d’enquêter sur les exactions russes au cours de la guerre de Tchétchénie. 

Une intrigue politique et historique vertigineuse et pleine de suspense que tisse la jeune autrice allemande d’origine géorgienne, Nino Haratischwili.

Publié aux éditions Belfond et traduit de l’allemand par Rose Labourie, 592 pages.

Hanna et ses filles de Marianne Fredriksson

roman suedois goteborg fredriksson

En Suède dans le Dasland, près de la frontière norvégienne, Hanna grandit dans le monde superstitieux de la paysannerie. Victime d’un viol à l’âge de douze ans, elle devient la paria de son village.

Même après avoir épousé un meunier et être partie de sa campagne pour gagner la ville de Göteborg, elle n’oubliera jamais le milieu duquel elle est issue. Sa fille Johanna se dressera contre l’autorité de son mari. Quant à sa petite-fille, Anna, elle fera face aux secrets qui entourent sa famille. 

Une saga familiale bouleversante qui suit trois générations de femmes. Pleine d’émotions et de poésie, Hanna et ses filles est désormais un véritable roman culte écrit par une autrice majeure de la littérature suédoise.

Publié aux éditions Archipoche et traduit du suédois par Anna Gibson, 317 pages.

Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat avec le site Lisez !

  

Partager l’article


À vos agendas !

Festival Lettres du monde - Le meilleur des mondes ?

17 novembre 2022 à 10:00

réservation, renseignements...

Bordeaux & Nouvelle-Aquitaine

Le festival itinérant Lettres du monde est né de l'envie de promouvoir et de diffuser les littératures étrangères en Nouvelle-Aquitaine.

Quand, en 1932, le britannique Aldous Huxley publie Le Meilleur des mondes, pensait-il que son roman dystopique serait encore d’actualité aujourd’hui ? Notre époque est inquiétante. Pandémies et guerres, crises migratoires et écologiques, misère et racisme... tout ce que l’on croyait impossible, ou relevant de l’inimaginable, malmène désormais notre chère planète bleue et tous ses habitants.

Pour sa 19e édition, le festival Lettres du monde réaffirme sa vocation : penser le monde, l’interroger, le raconter, faire vivre le désir de partage et de convivialité, aiguiser la curiosité et le goût de l’autre.

Festival international des écrits de femmes - 10ème édition : Européennes

15 octobre 2022 à 9:30 , 16 octobre 2022 à 10:00

réservation, renseignements...

Salle de l'Orangerie - Saint-Sauveur-en-Puisaye

« Je n’aurais jamais cru que le genre humain en viendrait là encore une fois. » C’est en repensant à cette phrase de Colette, écrite en 1939, qu'il a été choisi de consacrer cette édition anniversaire, la 10e depuis la création du FIEF en 2012, aux « Européennes », rendant ainsi hommages aux écrivaines et intellectuelles qui, depuis le cosmopolitisme du XVIIe siècle, jusqu’à la construction européenne du XXe siècle ont porté contre la guerre un idéal d’échanges culturels et de paix au sein de l’espace européen. 

Nancy : Éditeurs sans frontières - Le livre sur la place

10 septembre 2022 à 6:19

réservation, renseignements...

Nancy - PRÉFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE - ENTRÉE RUE LYAUTEY

Faire passer les frontières à un texte c’est le donner à lire à d’autres, dans une autre langue. Mais n’est-ce pas un engagement encore plus important ? La littérature peut avoir le pouvoir de faire tomber des murs et de faire entendre des voix d’exilés, de prisonniers ou d’auteurs de pays en guerre. Et parfois même l’éditeur dépasse sa fonction au nom des libertés.

Les invités : Liana Levi (Liana Levi), Laure Leroy (Zulma), Farouk Mardam-Bey (Sindbad), Vera Michalski (Libella) et l’Académicien Goncourt Philippe Claudel.
Animation : Thomas Stélandre

Présentation Lettres Européennes.

12 octobre 2022

réservation, renseignements...

Maison de l'Histoire Européenne, Bruxelles

Cette Histoire de la littérature européenne, publiée en 6 langues, dont l'Anglais (Routledge editions), sera présentée à Bruxelles dans la Maison de l'Histoire Européenne.

Première publication des Argonautes Éditeur

07 janvier 2023

réservation, renseignements...

La première publication des Argonautes Éditeur verra le jour en janvier 2023

Actualités

  • suivant

Suivez l’actualité des Argonautes et des grands romans européens

Je m’abonne à la newsletter.